Galerie Robert Doisneau du CCAM

Scène nationale de Vandoeuvre

Espace d’exposition non spécialisé à l’ouverture du Centre Culture André Malraux (CCAM) en 1978, la Galerie Robert Doisneau s’est progressivement orientée vers une dominante photographique. En 2007, sept années après l’acquisition du label « Scène nationale », le CCAM fait l’objet d’une restructuration architecturale. La Galerie Robert Doisneau voit ainsi son espace nouvellement configuré et sa capacité d’accrochage amplifiée, avec une surface augmentée de près du tiers. Située au cœur du CCAM, elle se déploie dorénavant sur 427 m2 et compte plus de 100 mètres linéaires fixes ; des surfaces mobiles permettant d’en moduler la géométrie et d’accroître une surface d’accrochage déjà confortable.

Avec 6 à 9 expositions programmées chaque saison, il s'agit de présenter au plus grand nombre une photographie ouverte et dynamique, qui ne se cantonne pas dans les domaines du documentaire, de l'humanisme ou de l'esthétisme mais propose également de nouveaux langages. La vocation régionale de la scène nationale implique que la Galerie se positionne comme espace ressource pour la jeune photographie régionale avec le souci toutefois de réserver une place significative à des expositions de référence, qu’elles soient consacrées au patrimoine, aux grands noms de l’histoire de la photographie aussi bien qu’aux ténors des nouvelles tendances, plasticiennes notamment.

Si ses laboratoires photographiques et son espace d’exposition sont d’excellents outils affectés à la production et diffusion d’images photographiques, le CCAM s’implique également dans des actions de production, d’édition et de soutien à la création (résidence, bourse d’aide, etc.) ; une politique de sensibilisation et d’éducation à l’image (visites pédagogiques, conférences didactiques, ateliers de pratique, rencontres avec les photographes invités,…) venant par ailleurs sous-tendre et enrichir sa programmation.