UKRAINE, DE MAIDAN A LA GUERRE

Du 18 janvier au 31 mars 2019 - Le 18 janvier à 18h

UKRAINE, DE MAIDAN A LA GUERRE, 
Guillaume Herbaut

Kiev, 22 février 2014. Sur la place Maïdan, quelques jours après les combats entre manifestants pro-européens et forces de l’ordre qui ont fait plus de 100 morts et près de 1 000 blessés. © Guillaume Herbaut

 

L'exposition

« De Tchernobyl à la guerre. L’Ukraine est un marqueur dans mon parcours photographique. Par ce pays, je suis passé du photojournalisme classique en noir et blanc, à une photographie documentaire qui relate le drame invisible d’une catastrophe nucléaire. 

En 2001, Dès les premiers instants je me suis senti lié à ce territoire. Les couleurs, me rappelaient celle de mon enfance. Les gens m’acceptaient dans leur quotidien. Je découvrais la zone interdite contaminée. Un monde parallèle, un rapport au réel différent, une interrogation sur la manière de photographier les traces de l’Histoire.

(...) À l’image de la contamination en tâches de léopard de Tchernobyl, l’Ukraine est partagée actuellement en différentes zones : des zones contaminées, des zones de guerres, des zones de paix comme un miroir du futur de nos sociétés. Une raison qui me pousse à continuer. »

Guillaume Herbaut

L'artiste

Guillaume Herbaut, né en 1970, vit et travaille à Paris. Parallèlement à des commandes pour la presse, son travail documentaire le conduit dans des lieux chargés d’histoire dont il interroge les symboles et la mémoire afin d’en révéler les drames invisibles : Tchernobyl, Auschwitz, Nagasaki et plus récemment le conflit en Ukraine. Ses photographies ont été exposées au Jeu de Paume, à la Maison rouge ou encore dans de nombreux festivals. Il a reçu plusieurs récompenses, dont deux World Press, un Visa d’or, le prix Niépce 2011 et, en 2016, le prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, catégorie web journalisme, pour son carnet de route en Ukraine produit par Arte Info. La même année, il publie 7/7, l’ombre des vivants aux éditions de La Martinière. En 2018, son travail est exposé à la Grande Arche du Photojournalisme à Paris sous le titre « Pour Mémoire ».

Informations

VERNISSAGE
Le vendredi 18 janvier, à partir de 18h
En présence de Guillaume Herbaut

RENCONTRE PUBLIQUE
Le samedi 19 janvier, de 15H à 18H
Points de vue sur l'Ukraine
avec Guillaume Herbaut, Guillaume Chauvin et Wiktoria Wojciechowska

Rencontre modérée par Sophie Bernard
Entrée libre, apéro et entracte