Coproduction de l'exposition "Just like Heaven" de Guillaume Janot

Voies Off et Les Ateliers de l'Image

Coproduction de l'exposition

L’expositionJust like Heaven, commune aux Ateliers de l’Image et à Voies Off, est un double événement.

D’abord parce qu’elle inaugure un programme exemplaire -­ Atelier Résidence Territoire 13 Pytheas -­ initié par le Conseil Général 13 et soutenu par le Conseil Général 13 et Marseille Provence 2013 ; ensuite parce qu’elle est une première coproduction totale entre deux structures du département, toutes les deux membres du Réseau DIAGONAL, consacré au développement de la photographie contemporaine en France.

Just like Heaven présente plusieurs aspects du travail de Guillaume Janot, artiste qui depuis près de vingt ans questionne la place et le statut de la photographie dans l’art contemporain. Car « si l’histoire de la photographie semble avoir parcouru tous les registres de la représentation, s’enfermant dans des catégories, des typologies : objectivité, quotidien, intime, social, banal ... /… La pratique de la photographie par Guillaume Janot se veut dégagée de ces diktats. »

L’exposition rassemble sur deux sites quatre séries différentes (dont deux montrés pour la première fois) qui traitent toutes du paradoxe fondamental de la représentation du réel par la photographie : Où situer le vrai et le faux dans une société non plus du spectacle mais de la représentation permanente? Comment questionner l’immatériel en montrant le réel ? Comment montrer simplement la réalité la plus extra-ordinaire ?

Ainsi la sérieConcretenous présente une parfaite représentation de la beauté sculpturale et primitive de la nature, à travers de gigantesques troncs d’arbres totalement constitués de béton de construction. Les constructions gigantesques de la banlieue de Pékin -­de la sérieBuildings- sont magnifiées par le choix documentaire de la prise de vue, mais pourtant déjà obsolètes, elles sont vouées à une lente disparition. Les parcs de la sérieEcostream– qu’ils soient botaniques, d’attraction, zoologiques... – montrent comment la frontière entre apparence et faux semblants se dissout dans la vérité de la représentation photographique. Les grands papiers peints qui l’accompagnent déplacent la perception tout en questionnant l’ordinaire, l’imagerie commune. Et s’il y a peu de personnages dans les images de Guillaume Janot, les usagers chinois d’Ikea sont là, comme hors du temps, et même de l’espace. Hors d’eux en quelque sorte, un peu comme au ciel ...