Coproduction de l'exposition Arnold Odermatt et édition

Le centre d'art et photographie de Lectoure, La Chambre et Diaphane

Coproduction de l'exposition Arnold Odermatt et édition

Il était une fois un policier suisse nommé Arnold Odermatt, dont l’œuvre photographique, longtemps ignorée, reçut un écho international alors que son auteur avait passé l’âge de la retraite. 

Né en 1925 dans le canton de Nidwald, dans une famille de onze enfants dont le père était forestier, Arnold Odermatt avait tout d’abord fait un apprentissage de boulanger-pâtissier. Une allergie l’éloigna cependant de son métier initial et il entra, un peu par hasard, dans la police cantonale, au sein de laquelle il passa les quarante années suivantes.

[…] À dix ans, Arnold Odermatt avait gagné un appareil photo à la faveur d’un concours, ce qui l’amena peu à peu à développer, en autodidacte, une pratique photographique que l’on peut qualifier de passionnée. Il emmenait son Rolleiflex à double objectif partout avec lui et photographiait les gens et les paysages de sa région, puis, plus tard, sa femme et ses enfants. Il intégra également sa pratique photographique à son quotidien professionnel en documentant les accidents de la route, très nombreux à cette époque. 

[Ce n’est qu’au début des années 90 que son fils Urs, cinéaste, identifia une œuvre majeure dans cette production prolifique poursuivie pendant cinquante ans dans l’indifférence générale.] Exposées en 1998 à l’hôtel de police de Francfort […], ses images en noir et blanc de voitures accidentées accrochèrent l’œil du célèbre commissaire d’exposition Harald Szeemann, qui les montra à la Biennale de Venise en 2001. Dès lors, les prises de vue du policier suisse furent gratifiées d’une reconnaissance internationale. […] 

Tous les éléments sont réunis pour créer la “légende Odermatt” et la rendre spécialement attractive pour le monde de l’art contemporain. Comme Eugène Atget, Jacques Henri Lartigue ou Miroslav Tichy. Il appartient à cette catégorie particulière de l’outsider découvert sur le tard, se situant en marge du milieu de l’art et ne souciant pas de déclarations d’intentions et de concepts.

Caroline Recher

Centre d’art et photographie de Lectoure – L’été photographique 2012 http://www.centre-photo-lectoure.fr/pages_ete12/ete12_odermatt.html

La Chambre à Strasbourg > 14 décembre 2012 au 3 mars 2013 http://www.la-chambre.org/Galerie_Photo_Strasbourg/Expositions/Odermatt/tabid/144/language/en-US/Default.aspx

Diaphane, Pôle photographique en Picardie > 16 mars au 21 avril 2013 http://diaphane.org/newsletter/expo_odermatt/expo_odermatt.htm

Arnold Odermatt aux éditions Diaphane

Photographies : Arnold Odermatt
Texte: Caroline Recher 
Hors collection 
21 cm x 21 cm – 84 pages 
52 photographies en couleur 
Couverture reliée 
ISBN : 978-2-9190-77-12-0 
Prix : 25€

Ce livre est édité à l’occasion de l’exposition présentée dans le cadre de l’été photographique de Lectoure, en association avec l’Espace d’Art Contemporain Fernet Branca à Saint- Louis, La Chambre à Strasbourg et Diaphane, pôle photographique en Picardie.

http://www.diaphane-editions.com/